journal d'un artisan,  Modèles Gratuits,  Modèles japonais,  Vêtements

La petite robe blanche

Allez, on attaque le défi robe avec la petite robe blanche issu d’un magazine japonais Keito Dama 102. Pour faciliter le partage de fichiers, je viens de créer un groupe sur VK où vous retrouverez tous les modèles que j’utilise. Tout naturellement, je l’ai intitulé « Les Fées du Crochet« .

Voici la photo que j’avais mise dans la Newsletter du défi (que vous retrouverez ICI) :

Et voici le modèle en question :

L’encolure est légèrement différente avec quelques points de coquilles tout le long mais c’est un détail.

Voici comment se construit la robe dans le modèle :

On commence par regarder le numéro de crochet qui est « 0 », ce qui correspond à un 1.75 mm (voir tableau de conversion des tailles de crochets) et il est indiqué 320 g concernant la quantité de fil, ce qui nous fait un peu moins de 7 pelotes de 50 g.

On n’a pas le calibre du fil mais on a les données de l’échantillon, à savoir :

10 cm = 41.5 mailles pour 15.5 rangs

Le fil doit donc être très fin, je vous recommande du coton n°8, d’un calibre de 200 m pour 50 g.

Je vous rassure tout de suite, on ne va pas suivre exactement le modèle japonais qui est beaucoup plus complexe que la version simplifiée de la première photo. En effet, si vous regardez attentivement le diagramme du point utilisé, on voit des doubles brides en relief avant croisées, qui forment une sorte de cadre autour de chaque losange. Même pour moi qui adore les mailles en relief, le faire sur un ouvrage aussi fin, c’est tendu !

On va donc remplacer les doubles brides en relief croisées, par de simples brides, comme pour un point en filet. Si vous regardez de plus près la première photo, c’est exactement ce qui a été fait.

La robe se travaille en deux pièces, le dos et l’avant. On peut commencer par l’un ou l’autre. Personnellement, je commence toujours par la pièce la plus longue (je mange la grenouille, comme disent les Britanniques). Je vais donc commencer par le dos.

Sur le schéma de la dernière photo, on voit que le travail se fait de bas en haut et qu’on doit commencer par faire 7 triangles + 2 demis. On assemble ces triangles au fur et à mesure par 2 ml + 1 mc.

On commence donc par le demi-triangle à l’extrémité gauche, puis un triangle plein qu’on raccorde par 2 ml, et ainsi de suite en terminant par le dernier demi-triangle, le plus à droite. Les triangles pleins sont de deux sortes : avec un début de point en étoile et avec un simple point de filet.

Dans l’ordre, on travaille un demi-triangle + (un triangle étoile + un triangle filet) 2 fois + un triangle étoile + un demi-triangle. Faites bien attention à mettre vos demi-triangles dans le bon sens lors de l’assemblage (côté droit vers l’extérieur de la robe).

Ce sera la partie la plus laborieuse mais je vous promets qu’une fois le sixième rang terminé, le reste sera « finger in the nose ».

Voici le schéma d’un demi-triangle (il y en a 2 pour le devant + 2 pour le dos) :

On commence par 5 ml + 1 b sur la dernière ml depuis le crochet

Rang 2 : 6 ml, 4 b

Rang 3 : 3 ml, 1 b, 2 ml, sauter 2 b, 1 b, 3 double brides en augmentation. C’est à dire qu’on va faire une double bride à la base de la bride précédente, puis une seconde double bride à la base de la double bride précédente et on répète depuis * une fois. On peut aussi utiliser la méthode que je vous avais montrée en vidéo sur « comment commencer un rang sans maille en l’air« .

Rang 4 : 6 ml, 3 b, 2 ml, 5 b

Rang 5 : 3 ml, 1 b, 2 ml, 4 b, 2 ml, 1 b + 3 double brides en augmentation. Arrêter le fil

Triangle plein Étoile (il y en a 4 pour le devant et 4 pour le dos) :

On commence par 7 ml + 3 b

Rang 2 : 6 ml, 3 b, 2 ml, 1 b + 3 double brides en augmentation

Rang 3 : 6 ml, 3 b, 2 ml, 4 b, 2 ml, 1 b, 3 double brides en augmentation

Rang 4 : 6 ml, 3 b, 2 ml, 4 b, 3 ml, 4 b, 2 ml, 1 b, 3 double brides en augmentation

Rang 5 : 6 ml, 3 b, 2 ml, 4 b, 4 ml, 2 b, 4 ml, 4 b, 2 ml, 1 b, 3 double brides en augmentation, arrêter le fil.

Triangle plein Étoile (il y en a 4 pour le devant et 4 pour le dos) :

Attention, ce n’est qu’un agrandissement du modèle japonais, les doubles brides en relief avant sont remplacées par de simple brides :

On commence comme pour le triangle plein Étoile pour les 3 premier rangs.

Rang 4 : 6 ml, 3 b, (2 ml, sauter 2 b, 4 b) 2 fois, 2 ml, 1 b + 3 double brides en augmentation

Rang 5 : 6 ml, 3 b, (2 ml, sauter 2 b, 4 b) 3 fois, 2 ml, 1 b + 3 double brides en augmentation.

J’ai fait une première vidéo + une rectificative car je n’avais fait que des triangles pleins en étoile ! Comme quoi, il faut toujours prendre le temps de bien lire un diagramme.

Pour la version poupée, il faut d’abord que je fasse un corps de base dont je vous donnerai bien évidemment les instructions dès qu’il sera prêt.

À très vite et n’hésitez pas à me poser des questions si besoin est via le formulaire suivant :

Artisan maille, Fée du crochet, enseignant, crochet maker et Japan addict. Siret : 498809409

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.